H.P Lovecraft et le Jeu Vidéo de Carlos Gomez Gurpegui / Ynnis Editions

Les éditions Ynnis, spécialisées dans les ouvrages traitant de la pop culture sous toutes ses formes, nous gratifient ici, via la gamme Paper Sword, d’un ouvrage où l’on va parler non seulement de la vie et de l’oeuvre d’H.P Lovecraft mais aussi de l’influence qu’à eu ce dernier sur tout un pan de l’industrie vidéoludique.

Depuis quelques années, on voit apparaître un nombre impressionnant de jeux vidéo s’inspirant ou faisant référence directe à l’oeuvre de Lovecraft. Comment celui-ci a-t-il pu imprégner autant la pop culture et notamment le jeu vidéo ? Et comment son travail est-il perçu aux yeux de ses différents publics, du lecteur éclairé jusqu’au néophyte ?

 

Le souhait de l’auteur, Carlos Gomez Gurpegui, journaliste et conférencier dans le domaine du jeu vidéo, n’est pas d’apporter une réponse unique et définitive à ces questions mais bien au contraire d’apporter petit à petit des éléments afin de pousser ses lecteurs à la discussion.

Pour ce faire, il va fournir au fur et à mesure de la lecture des pistes reflexives structurées en deux parties.

Dans la première partie, assez volumineuse, nous aurons à faire à une courte biographie surtout destinée aux personnes faisant leurs premiers pas avec le maître de Providence. L’auteur reviendra ensuite sur l’influence des grands auteurs ayant inspiré Lovecraft, sa découverte de Edgar Allan Poe ou encore Lord Dunsany. Les chapitres suivants seront dédiés à sa bibliographie ainsi qu’aux grandes figures qui vont caractériser son œuvre.

Cette partie se termine par un point extrêmement intéressant: la façon dont l’un de ses continuateurs, August Derleth, va participer à une vision du mythe en «manipulant»les textes de Lovecraft après sa mort afin de leur donner une cohérence globale.

C’est cette vision «derlethienne», très pulp, manichéenne, qui va infuser une grande partie de la culture populaire et influencer un certain Sandy Petersen dans la création du mythique jdr L’Appel de Cthulhu.

Carlos Gurpegui présentera dans cette transition les différents jeux (jdr et plateaux) qui permettront un premier passage de l’univers de Lovecraft à celui du jeu.

Arrive enfin cette deuxième partie et l’objet final du livre : l’influence de Lovecraft sur le jeu vidéo.

L’auteur présentera quelques titres, tel que «The Terrible Old Man» ou «The Whisperer in Darkness» et expliquera la difference entre jeux s’inspirant directement du mythe,en nommant directement créatures, lieux ou personnages tirés des écrits de Lovecraft, et ceux s’inspirant plus de «la pensée Lovecraft».

 

Pour terminer, Carlos G Gurpegui s’attardera sur plusieurs jeux parmi les plus mémorables de l’influence Lovecraftienne afin de les analyser plus en détail, à commencer par l’indéboulonnable «Alone In The Dark» de Fréderick Raynal édité par Infogrammes ainsi que ses deux suites «Shadow of the Comet» et «Prisoner of Ice».

Viendra ensuite Eternal Darkness: Sanity’s Requiem et sa jauge de santé mentale qui va directement impacter la perception de joueur sur l’environnement;

Call of Cthulhu: Dark Corners of the Earth et sa tentative de fusion entre une adaptation de Innsmouth et un shooter à la première personne;

Penumbra et Amnesia qui ont marqué les joueurs avec leur atmosphère oppressante dûe à l’obscurité et un sentiment d’insécurité permanent.

Bloodborne de Hidetaka Miyasaki et du studio From Softwarequi ont réussi à créer une horreur aussi bien gothique que cosmique, et faisant écho à plusieurs thèmes inhérent à Lovecraft tels que le rêve, ou l’humanité face à l’échelle du cosmos.

Et enfin: Everybody’s Gone to the Rapture, walking simulator à la narration fragmentée, où le joueur se retrouve à enquêter sur la disparition complète de la population de Yaughton, qui rappellera «La couleur tombée du Ciel»

Un livre intéressant dans sa construction qui permettra de satisfaire aussi bien les lecteurs expérimentés de Lovecraft en leur faisant découvrir une partie de son influence sur le jeu vidéo (sujet rarement traité ) avec des analyses assez fines des jeux présentés, que les curieux désireux d’en savoir plus sur cet auteur et son rayonnement à travers une multitude d’oeuvres, en constante augmentation.

Merci aux éditions Ynnis de nous avoir envoyé un exemplaire de ce livre  à retrouver ICI !